Prochain lieu de vie et de travail

14 Flares Twitter 9 Facebook 1 Google+ 0 LinkedIn 4 Email -- 14 Flares ×
Print Friendly, PDF & Email

Dans mon précédent post — Vers une vie de charité — je partageais les transformations en cours pour évoluer vers une existence complètement tournée vers le don. Y sont exposés les objectifs pour 2012, en particulier celui de communiquer pour que les monnaies libres deviennent un mouvement global. Le lieu et les conditions dans lesquelles je vais pouvoir remplir cette mission sont des facteurs clés de réussite. Aussi est-il important que je “rêve” ce lieu de manière aussi précise que possible, afin qu’il soit clair en moi, clair dans l’esprit de celles et ceux qui veulent soutenir cette aventure d’une manière ou d’une autre.

Voici donc les caractéristiques de ce lieu :

  • Totalement calme. Nécessaire non seulement pour écrire, mais surtout pour filmer sans bruit de fond.
  • Si possible dans la région d’Avignon, là où mon petit garçon Estéban va à l’école (Sorgues, nord d’Avignon). Ceci dit, la qualité du lieu primera sur sa localisation. Un périmètre de 100km reste acceptable.
  • Au moins 4 pièces : 2 chambres (une pour moi, l’autre pour mon petit garçon Estéban), 1 chambre pour recevoir, un lieu collectif pour travailler, seul ou à plusieurs. Je reçois en effet des partenaires de travail des 4 coins du monde, il est important de pouvoir les accueillir afin de travailler sur place ensemble. La pièce collective doit être suffisamment grande pour la transformer en studio afin de placer les éclairages et filmer sur fond blanc. 30 m2 semblent un minimum.
  • Une bonne qualité d’accès à Internet
  • Si possible une cheminée. De même, tout ce qui peut permettre une vie plus écologique, moins coûteuse, est bien sûr un plus
  • Meublé ? Pas forcément, si une proposition arrive rapidement. Je garderai alors quelques meubles et un peu d’électroménager. Si rien ne se manifeste rapidement, je me sépare de toutes mes affaires qui ne tiennent pas dans une valise avant la fin de l’année 2011. Il me faudra alors trouver quelque chose de meublé.

J’explore également une autre voie : celle d’un monastère ou d’un espace spirituel. A première vue un tel lieu a peu de chances d’être compatible avec l’activité que je mène (voir post “Vers une vie de charité”), mais qui sait ? Peut-être des frères ou des sœurs verront du sens dans ce que je sers, auront envie de m’accueillir, et verront que je peux aussi contribuer au lieu, par exemple en les aidant quant à leur visibilité sur internet et en développant l’intelligence holomidale.

Aspect richesses

Il est indispensable que les hôtes du prochain lieu qui m’accueillera (propriétaires, frères ou sœurs, communauté…) soient bien au courant de ce que je fais, qu’ils comprennent profondément ma démarche et que cela ait du sens pour eux. Qu’il y ait un loyer ou une participation aux frais d’un lieu de vie est parfaitement normal, pour autant je ne souhaite pas habiter un lieu dont la seule et unique relation contractuelle soit celle de l’argent. Ce serait tout simplement contraire aux valeurs sur lesquelles je me suis engagées. Je peux contribuer à un certain nombre de choses en retour également, à condition bien sûr que cela n’affecte pas la mission principale de vie que je me suis donnée.

Etant donné que nous sommes encore dans la société de l’argent, c’est le CIRI qui prendrait en charge tout cela. Un loyer serait au maximum de 800 €.

La seule hypothèse d’un hébergement hors argent s’inscrirait dans l’une des deux hypothèses suivantes :

  • j’apporte une valeur ajoutée au lieu qui rapporte au lieu plus d’argent –ou de richesses– que ce qu’un loyer ordinaire apporte, auquel cas c’est du gagnant-gagnant, et nous sommes dans une logique d’échange direct
  • le lieu est d’accord pour fonctionner en monnaies libres (qui, je le rappelle, ne sont pas antagonistes avec l’économie du don)

Dans les deux cas, il faut du temps pour construire une telle relation, ce temps durant lequel se bâtit la confiance. Ensuite tout devient possible.

Voilà, les choses sont dites. Je laisse maintenant l’univers conspirer !  :-)

2 Comments

  1. Camilla Burg says:

    Bonjour Jean-Francois, j’ai contacte 4 personnes de la Communaute de WiserEarth.org qui habite dans la region d’Avignon pour voir s’ils ont des idees. Je croise mes doigts et je pense a toi. Amicalement Camilla

  2. Corinne says:

    Coucou jean francois
    Sur ton blog ce matin, ce post qui me semblait recent mais qui en fait est de l an dernier
    Comment peux tu reformuler ta vision d un lieu holomidal?
    Comme toi je le vois au calme, plus qu ecologique, baignant ds la nature, avec une riviere pour l eau
    Mon cote extreme
    Ensuite un assemblages de cellules privees soit sur plusieurs batiments( grange etc)
    Soit additifs yourtes..ou il est possible de retraiter a souhait
    Et un corps principal avec grande piece de vie ,un peu comme la maloca chez les indiens d Amazonie
    Ou tout se passe si besoin est…
    J ai deja trouve ce type de lieu a Venaste?,
    Du cote du budget
    Cela va demander un montage creatif..
    Peut etre une multi propriete tres tres libre de duree de sejour( juste pour la structure)
    Ou pourquoi pas un paiement par avance de seminaires???
    Ou les 2 et plus imaginatif encore..
    Peut etre meme participation des vendeurs??
    Cela m amuse vraiment de finaliser un projet sous cette forme, pour autant
    Que le chemin classique d achat semble plus difficile et n a jamais eu ds mes differents projets le resultat attendu
    Bonne respiration. Co
    Que le chemin classique semble hors de portee et qu il n’a jamais dans ma vie eu les resultats

Leave a Comment

*

14 Flares Twitter 9 Facebook 1 Google+ 0 LinkedIn 4 Email -- 14 Flares ×
UA-25389272-1