Richesses

43 Flares Twitter 1 Facebook 42 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 43 Flares ×
Print Friendly, PDF & Email

Mes recherches en intelligence collective m’ont amené à explorer et soutenir les technologies de la société post-monétaire, ainsi qu’à vivre dans l’économie du don. Vous trouverez ci-dessous une collection d’articles et de liens qui expliquent ce choix et détaillent l’aventure que cela représente.

Lapin dans un champ de carottesRichesses désirées

N’oubliez pas que je peux vivre dans l’économie du don grace à vos actes de gentillesse. Pensez à un arbre : il peut offrir ces plus beaux fruits parce que l’environnement lui permet de s’épanouir.

Je vis comme un arbre (ou ce lapin heureux). Dans cet article vous trouverez la richesse désirée pour cet épanouissement.

 

Klimt - L'arbre de le vieVivre riche

Je vis dans l’économie du don dans un monde où tout se vend et s’achète, dans une culture où l’expression “gagner sa vie” ne choque pas grand monde. Ma vie, je l’ai gagnée à la naissance…

L’économie du don n’implique pas de vivre pauvre. Au contraire !

 

AbondanceDemander inconditionnellement

Donner inconditionnellement demeure le motto de l’économie du don. Cela promeut l’aspect le plus excitant dans lequel nous aimons nous projeter. Cependant, “demander inconditionnellement” montre l’autre face de cette économie. Un challenge plus grand pour l’ego.

 

 

Besoins de baseDu besoin au désir

 Il nous faut trouver un nouveau langage pour exprimer les richesses. En effet, le langage conventionnel fonctionne bien pour décrire l’économie de marché, où tout s’achète, s’échange, se vend.

 

 

Papillon sur fleurVœu de richesse

En faisant voeu de richesse,
Je décide d’accueillir et embrasser toute la richesse qui jaillit autour de moi, matérielle et immatérielle.
J’accueille la richesse comme ce qui nous rapproche du Beau, Bon et Vrai…

 

 

Dali - De VinciTon plus beau cadeau

Ne cherche pas à conquérir le bonheur, car le bonheur ne se conquiert pas. Il se décide.
Décrète la joie en toi, car en toi et par toi s’invente l’Univers.

L’œuvre de toi-même se nourrit de sa propre finalité.

 

 

Leave a Comment

*

43 Flares Twitter 1 Facebook 42 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 43 Flares ×
UA-25389272-1