Alex Grey - the Kiss

Sexe, sexe, sexe

61 Flares Twitter 1 Facebook 60 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 61 Flares ×
Print Friendly
Alex Grey - the Kiss

Alex Grey – The Kiss

Dans ma courte présentation « à propos » de moi par moi-même :mrgreen : , je parle succinctement de mon rapport à l’amour, aux femmes, à la sexualité. Un court chapitre sans équivoque, vous me direz, puisqu’il s’intitule « Sexe, sexe, sexe », titre que je reprends ici dans cette série d’articles. Ces quelques lignes à peine couchées sur le lit brûlant de l’amour suscitent beaucoup de questions et de conversations ici où là, dans différents contextes, cultures et endroits du monde. Cela m’a permis de voir combien finalement tout le monde se pose toujours les mêmes questions du comment vivre heureux ensemble. J’ai pu voir des patterns se manifester selon que l’amour se vit dans telle ou telle forme d’intelligence collective, et dans tel ou tel espace de conscience.

Je vais donc, dans une série d’articles, partager avec vous mon regard sur l’amour. Je ne souhaite pas réchauffer un sujet que d’autres ont exploré et partagé bien mieux que moi, et ce depuis la nuit des temps. Par contre, je pense que le regard que porte la discipline de l’intelligence collective sur l’amour vous donnera un éclairage nouveau auquel vous n’aviez pas forcément pensé. Last but not least, en tant qu’explorateur patenté (par moi-même :mrgreen : ) de l’être, je ne pouvais pas ne pas explorer l’amour libéré du passé. Comment puis-je aimer aujourd’hui ? Que puis-je inventer ? Comment m’inventer pour rendre harmonieuse, libre et extatique la relation amoureuse avec celle, celles, ou ceux avec qui la célébration du corps et de l’être devient une évidence ?

Peut-être mes réponses vous paraîtront-elles parfois abstraites ou ésotériques. A moins que vous n’en trouviez certaines crues ou sans pudeur, surtout lorsque je parlerai du sexe et du corps, sujets encore tellement tabous. Chacun voit midi à sa porte. A la mienne j’y vois l’art poétique de la vie. Je ne puis que vous offrir ma vérité la plus nue.

Mais d’abord, amour oblige, commençons par les préliminaires. Vous pouvez ensuite enchaîner sur l’Homme Lunaire, puis Les 4 astres de l’amour libre.

 

 

Leave a Comment


*

61 Flares Twitter 1 Facebook 60 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 61 Flares ×
UA-25389272-1